Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 19:09

Nous avons eu la chance d'essayer cet automne un jeu de Camalots X4 le compte rendu a un peu trainé car ils ont mis un moment à arriver sur le marché et nous avions un peu oublié nos tests, l'occasion de les rééssayer ce weekend me rafraichit la mémoire...

 

20131103_114756.jpg

 

Alors par quoi commencer...

 

D'abord on se dit encore une tentative de rivaliser avec les Aliens dans la catégorie 'micro à tête étroite" oui mais bon les aliens sont plus faciles à trouver que du temps des originaux alors pourquoi se prendre le chou???

 

Regardons quand même, c'est du Black-diamond sans aucun doute, propre et bien fini, on dirait presque du Métolius...

 

comparaison-camalots-x4.jpg

 

On imagine facilement une reunion chez Black-D :

"hé les mecs y'en a marre de se faire planter par les Aliens, va falloir sortir un truc" 

"bééh on a fait les C3 non!!??"

"allez c'est bon tout le monde sait bien que c'est moisi les C3"

" et Métolius a sorti les Master-cam..."

"m'en fout on a qu'à faire des Aliens mais avec de la gueule comme des Master-cam!!!"

 

Et voilà.

 

Sauf que quand même, il y a un progrés technique, deux pour être précis :

 

- la "technologie Stacked Axle" astucieux système permettant aux cames de se fermer plus grâce à deux axes de rotations différents sur le même axe. Sur le papier éffectivement on peut pas dire que ce ne soit pas un bel effort, pour autant à l'utilisation nous n'avons pas eu l'impression de sentir la différence. Si on prend un pied à coulisse, ça joue vraiment à peu de chose entre les tailles de Camalots C4 classiques et les X4. Par contre un Totem de taille équivalente se ferme plus.

comparaison-camalot-c4-2.jpg

 

- la tige est protégée par des anneaux en Alu, ce qui lui laisse sa souplesse tout en gardant une bonne résistance à l'abrasion, en effet les vieux Aliens sont souvent assez charcuté à cet endroit, pour autant ce n'est qu'une garniture et n'entre en rien dans la résistance.

 

Au niveau taille :

le code couleur reprend le celui des C4 ce qui est une bonne nouvelle car 4 d'entre eux sont identiques (les vert/violet/bleu/gris).

 

pour le nombre d'axes :

 

20131103_114612.jpg


- le systéme Stacked Axle n'est que sur les petites tailles ainsi que les barrettes en acier pour la fermeture (idem Aliens)

- les grandes tailles ont deux axes et une tige textile (idem Métolius).

 

En ce qui concerne la largeur de tête :


20131103_114657.jpg

 

 Il y a un léger avantage au X4, les têtes sont identiques aux Aliens mais ces derniers ont les têtes d'axes qui dépassent. Les X4 sont moins étroit que les C3 et les Totem.

 

poids : plus lourds que les Aliens et Mastercams, plus léger que les C4.

 

prix : plus cher que tous les autres. (70 euros)

 

Résistance intrinsèque : Donnés pour 9kN max ce qui est largement moins que les C4 (12 à 16kN) et un peu moins que les Mastercams.

 
                   [n°0.1] 5 kN

                   [n°0.2] 6 kN

                   [n°0.3] 8 kN 
                   [n°0.4] 9 kN 
                   [n°0.5] 9 kN 
                   [n°0.75] 9 kN 

 

Off-Sets : NOOON. au printemps en principe...alors que les Aliens et les Mastercams off-set existent

 

Alors au final, cela semble un bon moyen de compléter un rack classique par des petites tailles "techniques", l'aspect résistance fait que pour un grimpeur qui ne recherche pas de placements "extrémement scabreux", un camalot normal sera plus solide.

Ils sont assez agréables à utiliser, assez difficile à retirer compte ten de leur souplesse mais il faut savoir ce que l'on veut, il n'y a que les Totems qui résolvent ce souci.

En ce qui concerne la comparaison avec les classiques Aliens/Mastercam/Totemcams, pas de grosse révolution, les têtes sont un peu plus étroites mais ils sont plus lourds et plus cher bien que probablement plus durables.

 

A Noter : comment souvent lorsque les Friends sont neuf, ils n'accrochent pas facilement du fait de l'aspect "lisse" des câmes, c'est tout particuliérement le cas pour les X4, il est vraiment indispensable de s'en servir préalablement dans du grés ou d'y mettre un léger coup de papier de verre sous peine de n'absolument pas pouvoir s'en servir.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 17:45

topo-gamio.JPG

 

Voilà une jolie bambée que nous avons répété au cul de Marc, "venez les mecs j'ai un truc sympa, 80m en 5+/6a" "ha ben ça tombe bien on grimpe pas trop en ce moment"... putain de merde au bout de 5 min d'escalade à froid je me retrouve carbonisé sur deux réglettes à devoir récupérer les friends...quel Enc...!!!

 

Non blague à part, l'endroit est chouette, la barre n'est pas grande mais il a trouvé un itinéraire carrément original et ça fait une super ballade, les passages dans les tunnels sont trop marrants et l'escalade très interressante d'autant que ça protége assez bien (pas mal de matos en place, heureusement). Le rocher est super bon, du gris compact et même des collo. Seul truc pour une répétition, il faut un second aussi vaillant que le leader pour les trav parfois assez engagées entre les crux.

 

Profitez de "zoner "dans les tunnels y'en a partout.

 

Ne pas forcément y aller pour tout faire "à vue", je dis ça, je dis rien...

 

gamio-2830.JPG

 

Accés : un peu avant Escragnole en venant de Grasse, repérer la falaise d'en face en contre bas de la route (juste en face du nouveau spot à la mode..) et une ligne haute tension qui la surplombe, une piste permet de rejoindre deux maisons au dessus de la falaise, se garer et descendre à vue en suivant les cairns (voir topo) chemin trés astucieux, la falaise est témoin de visites très anciennes.

 

Matos :  2 jeux jusqu'à N°4 et un N°5, pas mal de sangles, pas de marteau. Relais équipés.

 

Un style d'escalade pas classique en trad.

 

Ca vaut le coup d'y aller en ce moment, plein cagnard et la voie est bien propre, ya même de la cake!!

 

gamio-2832.JPG

 

gamio 2822

 

gamio-2839.JPG

 

Y'en a pas de l'artiste là on se croirait au ballet...

 

gamio-2845.JPG

 

ouai la casquette "super mario bros" ça le fait moins...

 

gamio-2848.JPG

 

gamio-2851.JPG

 

gamio-2862.JPG

 

gamio-2864.JPG

 

Merci Marco, un super gavade.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by tradannot - dans Topo autres qu'Annot
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 20:50

1-copie-3.jpg

 

Et voilà le dernier opus de nos balades corses, "Délivranza" pour le coté Corse mais le nom vient de la bonne obsession que ce mur avait sur nous depuis deux ans. C'est aussi un clin d'oeil au mythique film "trash" et à Christian Guyomar et sa voie du Verdon, Délivrance donc...

Ce mur est très particulier, le centre de la face est complétement lisse mais le  coté droit est lui criblé de trous qui semblaient se prêter fort bien à l'escalade mais surtout aux protections.

Trois longueurs l'année derniére nous avaient montré qu'effectivement ça grimpait et que ça ne protégeait pas trop mal...pour autant pas jouable sans perfo, pas trop notre kiff en corse mais la ligne semblait vraiment valoir le coup.

 

Alors en route pour une premiére pour nous : ouvrir du bas en trad autant que possible mais avec le perfo pas loin en cas de dalle lisse ou pour tirer au plus classe/compact quand il le faut. Nous prenons 30 spits et les accus qui vont avec, ça nous fera au moins les relais conforts. Le spectre de la voie tirée par les cheveux rode autour de nous, je suis inquiet par le fait d'avoir un perfo, j'ai tellement critiqué ce genre d'ouverture, je me suis si souvent félicité de ne pas avoir emporté de spits avec nous...advienne que pourra, les autres y arrivent ça fera bien pour un essai...

 

Dés le départ on se pose la question, ça protêge mais "juste-juste" alors doit on mettre des spits? Si ça passe sans pour quoi en rajouter? le niveau de la voie sera certainement plus élevé plus haut, n'allons nous pas manquer de spits s'il en faut vraiment? on choisi de passer à la hussarde puis au pire de revenir rajouter si vraiment ça craint et si la voie mérite d'être répétée.

 

 

2-copie-2.JPG

 

3-.jpg

 

On comprend rapidement que OUI la voie mérite d'être laissée propre pour des répétitions, le rocher est dément, raide, varié à mort, l'ambiance démente et surtout au fil des jours, les longueurs s'accumulent mais nous sommes toujours aussi loin du sommet... 

 

4-copie-1.jpg

 

 

5-copie-3.JPG

 

6-copie-3.JPG

 

7-copie-2.JPG

 

8-copie-1.JPG

 

9.JPG

 

argh j'aime pas pas pas...mais c'est le seul moyen de passer dans les dalles pour rejoindre une fissure à doigts de rêve!!!

 

10.JPG

 

ça plane pour flo...

 

11.JPG

 

Marie-line commence à avoir les coudes qui montent dans la fin du 7a+ au dessus du grand toit, gaz flippant.

 

12.JPG

 

Victoire que dalle!!!

 

13-.JPG

 

La surprise de la pyramide sommitale qui est en fait une tour décollée et beaucoup plus haute que nous le pensions, sale blague pour notre organisation mais les longueurs sont trop belles alors on avance tout ce qu'on peut. Ou est donc ce putain de sommet!!???

 

14.JPG

 

15.JPG

 

16

 

Un des super Bonzaïs en haut des grandes dalles sous le bivouac.

 

17-.JPG

 

Perdu dans la face, les photos que nous avons sur les téléphones ne donnent rien. On comprend plus rien...

 

19.JPG

 

Plus moyen de descendre nous n'avons plus assez de corde pour fixer le bas, le refaire en grimpant serait trop long, (trop dur dans notre état de décrépitude avancé) alors on va tenter un one-push : bivouac et demain est un autre jour. 

 

20.jpg

 

Bivouac des pompiers : 

 

21.jpg

 

réveil à 5h du mat, il fait froid, un rafût d'enfer, une odeur et des bruits bizarres..flo qui prépare le petit déj??? c'est vrai que la longueur suivante à l'air appétissante mais flo abuse...sommeil...mais putain il fait quoi à courir partout la vire fait 2m. J'ouvre les yeux : Flo en slip avec un sac de hissage à la main en train de taper par-terre en faisant des bruits d'homme pré-historique, là je prend peur!!!

L'arbre à coté duquel il dormait s'est embrasé seul pendant notre sommeil, la vire fait 2m de large, le pin, bien sec est en plein milieu et brûle en plusieurs endroits, flo avec une scie de 20cm essaie de couper l'arbre (50cm de diamétre...) et y parvient, la souche roule, on jette de la terre dessus, OUF, c'est passé pas loin...on avait pourtant super bien éteint le feu.

22.jpg

 

c'est bon tu l'auras ta longueur affreux jojo...

 

23.jpg

 

 

pas facile avec un seul bras!!!

 

24.JPG

 

26.jpg

 

27.JPG

 

28.jpg

 

ça passe dans les trous.

 

29.JPG

 

30.JPG

 

31.jpg

 

32.jpg

 

Bouh!!!

 

33.JPG

 

34.JPG

 

35.JPG

 

 

Ouiiiiiiii le sommet!!!

 

36.JPG

 

hahahahahahahaha t'as pris cher hein floflo!!???

 

37.JPG

 

Allez la faire c'est trop classe.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by tradannot - dans Corse nouvelles voies
commenter cet article
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 12:35

 

IMG_2371.JPG

Le "géant vert "Mickael dans la nouvelle voie à la mode : la trav du cerisier, 7b+/40m

 

 

Pour le reste il faut que je me bouge un peu sur le blog, nous sommes en train d'organiser un additif au topo de Marie-line avec les nouveautés à télécharger, il y a beaucoup de nouvelles voies depuis le début de l'été.

 

Nos amis hollandais mickael "géant vert" en tête ont ouvert deux grandes voies (topo en cours)

 

DSCN0729.JPG

 

La venue de forts grimpeurs qui ont essayé les "problémes" locaux, le team "no-grad" (Enzo Oddo et Antoine Eydoux) ont mis de bons essais dans la suite des "voyages" mais ça ne fait toujours pas (si ça fait..peur) probablement 8b+, la mythique "pure finger" est libérée par Enzo (7c pas cadeau).

 

Etienne Mouret et son pote Fab on fait de belles classiques en particulier une répétition de "paolo felici" (ici il se cache vers la fin de la trav du cerisier)

IMG_2607.JPG

 

Marie-line en flagrant délit...

IMG_2683-1-.JPG

 

 

l'article des joyeux Allemands venus il y  peu : slackline     (Annot et Verdon)

DSCN0676

 

Au chapitre des choses raisonnables, Jean Gounand et Sven Gorguet sont à l'initiative d'un beau et complétement nouveau secteur vers la Beïte (pour ceux qui connaissent juste au dessus du cimetière...), pas mal de voies très faciles mais en joli rocher, quelques 6b/c et trois voies plus dures et un peu "hard-grit", topo en cours, il reste plein de choses à gratter.

 

100_0280.JPG

 

hahah tu crois qu'on t'a pas vu avec le perfo hein papi!!!???

100_0313.JPG

 

les voies plus dures du nouveau secteur de la beïte

100_0298.JPG

 

IMG_2308.JPG

 

 

A bientôt pour une mise au propre de ces spots.

 

 

 

 

Repost 0
Published by tradannot
commenter cet article
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 20:50

100_5241.JPG

 

Cela fait déjà quelque temps que l'info d'un secteur de trad au Blavet circule mais les ouvreurs de ces secteurs ont eu la sagesse de se laisser le temps de bien finir le boulot (mais de nombreuses lignes restent vierges alentour).

Contrairement à Annot ou au début nous avions ouvert les lignes les plus "classes" souvent assez dures pour finalement se dire qu'il manquait cruellement de voie "facile", le rocher de Bayonne comprend lui de nombreuses lignes très abordables. Les protections y sont parfois plus scabreuses à trouver que dans les fissures rectilignes du grès mais c'est d'autant plus enrichissant, il sera possible d'y jouer du câblé comme du Friend dans tout la gamme de largeur et dans un rocher très varié. 

pour ceux qui ne maîtrisent pas les techniques de "verrous", c'est un super endroit pour débuter.

Les ouvreurs vous demandent simplement d'être particulièrement attentifs à la qualité du rocher, tant pour les prises que pour les protections.

Bravo aux ouvreurs et longue vie au secteur, on sait déjà que marc Gamio farfouille en face!!!

 

Je laisse la parole aux grimpeurs de Bayonne :

 

 

 

Rocher de Bayonne

Escalade en fissure, à protéger

 

 

 

 

 

Ce site d’escalade situé à proximité du massif de l’Esterel, et du site d’escalade des Gorges du Blavet, permet de grimper le long de fissures, dièdres et cheminées.

Les ouvreurs ont fait le choix de ne pas équiper ces itinéraires avec des moyens technologiques qui demeurent en place. Seuls les relais sont équipés sur goujons et chaînes.

Le rocher de Bayonne se prête particulièrement bien à cette escalade de style « trad »ou « clean ».

Son rocher, classé dans les rhyolites, permet une escalade assez proche du calcaire en terme de gestuelle. De plus, ses lignes naturelles offrent une variété intéressante de combinaisons pour se protéger. Quant aux cotations, elles sont très abordables, avec une majorité de voie dans le 5ème degré.

La falaise mesure 35 m au plus haut, la plupart des voies se font en une longueur. Elle se découpe bien en deux secteurs, orientés du Sud-ouest au Nord-ouest.

L’accès se fait en une bonne demi-heure de marche sur de bons sentiers.

 

 

 

Recommandations :

 

 

 

  • Garez-vous convenablement sur le parking, car même vaste il est souvent bien rempli.

  • Respectez les sentiers d’accès, notamment la dernière partie en sous bois où il est fortement recommandé de rester sur la trace aménagée pour limiter au maximum les risques d’érosion.

  • De même en pied de falaise, éviter à tout prix de saccager le sous bois (taille des arbres, multiplication des traces…)

  • Respectez les aménagements anciens tels que murs, abris sous roche…

  • Lors de la découverte du site : pas un seul déchet n’était sur place (papiers, plastiques, mégots, strappal, bouts de lacets, cannettes, PQ…). Ramassez vos déchets, ramassez ceux des autres, faites un scandale à qui le mérite.

  • Eloignez-vous suffisamment pour déféquer. Enterrez vos excréments. Ramassez vos papiers.

  • Respectez le calme de ce lieu, que d’autres utilisent (randonneurs, vttistes, chasseurs…).

  • Ne rajoutez aucun équipement sans en parler avant avec les ouvreurs. Tout rajout de points de progression sera déséquipé.

  • Attention à la qualité du rocher, qui peut-être inégale. Port du casque fortement recommandé pour l’ensemble de la cordée.

  • Soyez responsable de votre escalade à la fois :

    • dans le choix de l’itinéraire,

    • dans l’utilisation du rocher, qui est loin d’être aseptisé,

    • dans la pose de vos protections,

    • dans l’assurage de votre leader.

       

                  Accés : 

       

      IMGP0053--5-.JPG

       

      100_5344.JPG

       

      100_5360-copie-1.JPG

       

      100_5408.JPG

       

      100_5415.JPG

       

      100_5680.JPG

       

      100_5687.JPG

       

      100_5711.JPG

       

      Le topo : 

       

       

      1-copie-2.jpg

       

      2.jpg

       

      3-copie-3.jpg

       

      4-copie-1.JPG

       

      5-copie-2.JPG

       

      6-copie-2.JPG

       

      7-copie-1.JPG

       

       

Repost 0
Published by tradannot - dans Topo autres qu'Annot
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 07:37

1

 

Ca brasse dur à Annot en ce moment, le village est blindé de grimpeurs, certain pour le bloc (Annot en toc 2013), d'autres pour le trad, certain pour les deux en tout cas les vieux projets sont dépoussiérés, Antoine Eydoux et Enzo Oddo se sont mis de bonnes missions dans la suite des "voyages" et ont enfin libéré "pure finger" au secteur "off-width paradise" le super spliter à doigts (7c...bon 7C...). 

 

On disait à tout le monde qu'il y avait une super cheminée à ouvrir sur le plateau des portettes mais la marche les a probablement démotivé alors tant pis on est jamais mieux servi que par soi-même.

Le secteur du plateau est riche d'ouvertures à faire, plein de petites cheminées et pas mal de lignes dans des trous à scruter.

 

2

 

t'ain marie-line tu crois qu'on t'a pas vu??!!!

 

3

 

un passage en artif histoire de nettoyer un peu...

 

4

 

5

 

on peut accéder au sommet en passant par ce tunnel. (pour une moul mais ça protége bien)

 

6

 

7.JPG

 

La voie commence au fond à gauche (fine fissure N°0.75/2) puis les N°6 marchent sauf au milieu avant le crux ou un big-big-bro (jaune) est trés utile mais pas trés rassurant.

 

8

 

9

 

10

 

la sortie n'est pas cadeau. Difficile de donner une cotation dans ce genre d'escalade/spéléo mais il n'y a pas d'équivalent à Annot.

 

Repost 0
Published by tradannot
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 11:19

Nouvelle voie ouverture/nettoyage éclair avec Jean "papi" Gounand, Sven Gorguet, Flo Baghioni. Elle se trouve dans le secteur "univers" défloré par les hollandais l'année derniére avec "big-bang". Il est conseillé d'enchainer les deux voies pour un sacrée tirée toute en trad facile à protéger, d'un niveau assez cool et trés varié.  Enjoy!! (topo en bas, cliquer dessus)

 

 

1.JPG

 

passage original...

 

2.JPG

 

Mickael laying back!!

 

3

 

y'en a pas de la fistrouille là!!??

 

4

 

20130501 154420

 

tricheur...

 

20130501 155125

 

Frimeuse...(la trav pas trés protégeable de la derniére longueur, facile)

 

20130501 155446

 

Bouh!!

 

5

 

Réunion de chantier

 

6

 

Jeannot dans le petit crux de la premiére longueur.

 

7

 

L'originale 3éme longueur (passer dedans sinon ça ne protêge pas)

 

le-departs 1889

 

Bien entendu une fois dedans, il faut sortir...

 

le-departs 1890

 

Jeannot perplexe...

 

le-departs 1894

 

Sven content...normal, c'est classe.

 

le-departs 1903

 

TOPO G2N2RAL

 

Accés général, le secteur est nouveau, tous les chemins ne sont pas encore trés organisés, ca va venir.

 

TOPO

 

à vous...

 

 

 

 

Repost 0
Published by tradannot
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 11:28

 

à Annot, aux grimpeurs, aux politiques et autres ayant droit!!!

A voir jusqu'à la fin, c'est la que c'est bon!!

Repost 0
Published by tradannot - dans Conneries
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 17:11

G1

 

Cela fait maintenant quelques mois que nous nous servons du Gipsy et les prêtons souvent, assez pour avoir un retour potable.

  • Premier contact, cela ressemble à un tricam (Camp) à géométrie variable, le principe a donc fait ses preuves.
  • L'engin se place en concurence (complémentaire?) avec les gros Camalots (N°6) ou wild-country équivalent et avec le Big-bro. En ce qui nous concerne, nous n'avons pas jugé que les petites tailles pouvaient être plus fonctionnelles que des cam classiques du coup nous nous sommes concentré sur la grande taille.
  • au niveau amplitude, le Gipsy est meilleur que le C4 N°6 car il peut devenir petit comme un ancien C4 N°3,5 et devenir plus grand qu'un N°6 de 1 cm (rien que ça!!). La comparaison avec le big-bro est moins évidente, il faut comparer avec le Vert (N°3 trango) qui s'ouvre un peu plus mais devient nettement moins petit (équivalent camalot C4 N°5). A l'usage le Gipsy s'utilise dans le même type de fissure que le trango big-bro bleu (N°4) avec donc plus d'amplitude mais le Big-bro devient plus gros (sans parler du jaune N°5 qui est énorme : jusqu'à 46cm, le Gipsy ne peut plus jouer..)
  • Pour les kéké ou les fans d'expé légére, le Gipsy est plus léger qu'un N°6 C4 (50g) mais un peu plus lourd (100g) que le Big-bro équivalent (N°3 vert)
  • Au niveau tarif, il est de 60 euros, pour 110 euros pour un Camalot et 60 pour les Big-bro, c'est donc une victoire.
  • A l'usage, c'est un peu le bordel à trimballer mais les autres aussi, il peut être utile d'y rajouter une cordellette sur un des axes pour le porter "plus court" car au bout de la sangle c'est un coup à se fair un croche-pattes en pleine dulfer..Pour la pose, il y a un bouton (fragile) permettant de le garder ouvert (donc en position fermée!!) que l'on presse pour qu'il vienne se poser sur les bord de la fissure. C'est facile, moins qu'un Camalot (habitude??) et beaucoup plus qu'un Big-bro qui demande beaucoup de soins à la pose pour être correct. Il est clair que cela tient bien. 
  • Une particularité à double tranchant : le Gipsy est trés fin, c'est à dire qu'il peut se poser dans des fissures trés peu profondes (5cm) ce qui n'est pas le cas d'un Camalot, c'est positif mais en contre partie, il lui faudra une fissure très haute pour s'insérer, on peut donc oublier les trous ou il faudra un Camalot.
  • Au niveau résistance les 3 sont équivalents (15kn)
  • la tenue pendant l'escalade avec les mouvements de la corde est importante pour ces outils utilisés en cheminées, il n'est pas rare de les faire bouger d'un coup de pied ou par les mouvements de la corde. Le Big-bro perd d'office cette partie car il est trés "mobile", le Camalot est le meilleur car il peut se déplacer sans pour autant sortir de son logement, le Gipsy est lui assez stable (ressort puissant) mais par contre très exigeant sur le sens de traction, s'il est sollicité de travers, il se retourne et glisse. (nous avons expérimenté une solution qui semble bien marcher mais n'est pas recommandable, sortir la sangle de son logement bas (voir photo) et la laisser libre au fond de la fissure, ce n'est certe pas une technique réguliére mais cela semble donner de meilleurs résultats (sauf à l'horizontale) A N'ESSAYER QU'AU SOL OU EN PARFAITE CONNAISSANCE DE CAUSE.

G2 - Copie

 

G3

 

  • enfin, dans le cas d'un combat avec des punks ou des CRS, le Gipsy aura son effet tandi que le C4 N°6 vous fera passer pour une drag-queen et le Big-bro...je préfére ne pas imaginer!!

En conclusion, on pourrait penser que ce soit un ustensile réservé aux spécialistes, ce n'est pas le cas, pas cher, léger, facile à poser et disposant d'une large pallette de taille sur une seule taille. Il est en outre la bonne réponse pour une voie ou on aurait "éventuellement" besoin d'une grande taille et pas envie de trimballer trop de poid.

Cela dit, comme pour les link-cam oméga-pacific, vaut-il mieux avoir plusieurs coinceurs au baudriers qu'un seul qui fait toute les tailles??!! Ca dépend des cas. 

 

 

 

Repost 0
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 21:07

1-copie-1.JPG

 

Il etait temps mais je n'ai pas trouvé de photos de la face alors ce sera une photo du...livre d'or.

Notre derniére ouverture du trip, carrément un sacré coup de bol avec la fatigue, il fallait ça.

 

Ca ne paye pas dutout de mine (pas étonnant que ce soit resté vierge à coté des classiques)  mais c'est vraiment à faire, tous les styles de fissures, des espéces de tunnels/canyon, aucun nettoyage, protections béton. La longueur au dessus du jardin vaut le détour même en passant par la porte des cieux ou une sortie alternative à acqua in bocca (histoire de ne pas se taper trop de dalle!!!)

Nous avons démarré par "Acqua" puis traversé dans le ravin qui descend vers "la porte des cieux" (on peut faire l'inverse), il faudrait voir si un départ n'est pas possible dans le bastion du bas ou voir avec la vieille voie non répertoriée?? (spits dans un diédre en L1)

 

IMGP0064 (4)

 

Le canyon

 

IMGP0076 (3)

 

Mythique L4, 6c

 

20121006 172213

 

Le tunnel permettant de rejoindre "acqua", de ce relais (2 seuls spits) rappel de 60m jusqu'au jardin, sinon passer par "Acqua"

 

IMGP0032 (9)

 

La premiére écaille, pas facile (ne pas se gourer de sens dans le haut)

 

IMGP0061 (3)

 

le bas des cheminées

 

IMGP0077 (3)

 

Le haut.

 

20121006_220114.jpg

 

et le topo moisi!! (cliquer dessus il s'agrandit...)

Repost 0
Published by tradannot - dans Corse nouvelles voies
commenter cet article