Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 20:50

1-copie-3.jpg

 

Et voilà le dernier opus de nos balades corses, "Délivranza" pour le coté Corse mais le nom vient de la bonne obsession que ce mur avait sur nous depuis deux ans. C'est aussi un clin d'oeil au mythique film "trash" et à Christian Guyomar et sa voie du Verdon, Délivrance donc...

Ce mur est très particulier, le centre de la face est complétement lisse mais le  coté droit est lui criblé de trous qui semblaient se prêter fort bien à l'escalade mais surtout aux protections.

Trois longueurs l'année derniére nous avaient montré qu'effectivement ça grimpait et que ça ne protégeait pas trop mal...pour autant pas jouable sans perfo, pas trop notre kiff en corse mais la ligne semblait vraiment valoir le coup.

 

Alors en route pour une premiére pour nous : ouvrir du bas en trad autant que possible mais avec le perfo pas loin en cas de dalle lisse ou pour tirer au plus classe/compact quand il le faut. Nous prenons 30 spits et les accus qui vont avec, ça nous fera au moins les relais conforts. Le spectre de la voie tirée par les cheveux rode autour de nous, je suis inquiet par le fait d'avoir un perfo, j'ai tellement critiqué ce genre d'ouverture, je me suis si souvent félicité de ne pas avoir emporté de spits avec nous...advienne que pourra, les autres y arrivent ça fera bien pour un essai...

 

Dés le départ on se pose la question, ça protêge mais "juste-juste" alors doit on mettre des spits? Si ça passe sans pour quoi en rajouter? le niveau de la voie sera certainement plus élevé plus haut, n'allons nous pas manquer de spits s'il en faut vraiment? on choisi de passer à la hussarde puis au pire de revenir rajouter si vraiment ça craint et si la voie mérite d'être répétée.

 

 

2-copie-2.JPG

 

3-.jpg

 

On comprend rapidement que OUI la voie mérite d'être laissée propre pour des répétitions, le rocher est dément, raide, varié à mort, l'ambiance démente et surtout au fil des jours, les longueurs s'accumulent mais nous sommes toujours aussi loin du sommet... 

 

4-copie-1.jpg

 

 

5-copie-3.JPG

 

6-copie-3.JPG

 

7-copie-2.JPG

 

8-copie-1.JPG

 

9.JPG

 

argh j'aime pas pas pas...mais c'est le seul moyen de passer dans les dalles pour rejoindre une fissure à doigts de rêve!!!

 

10.JPG

 

ça plane pour flo...

 

11.JPG

 

Marie-line commence à avoir les coudes qui montent dans la fin du 7a+ au dessus du grand toit, gaz flippant.

 

12.JPG

 

Victoire que dalle!!!

 

13-.JPG

 

La surprise de la pyramide sommitale qui est en fait une tour décollée et beaucoup plus haute que nous le pensions, sale blague pour notre organisation mais les longueurs sont trop belles alors on avance tout ce qu'on peut. Ou est donc ce putain de sommet!!???

 

14.JPG

 

15.JPG

 

16

 

Un des super Bonzaïs en haut des grandes dalles sous le bivouac.

 

17-.JPG

 

Perdu dans la face, les photos que nous avons sur les téléphones ne donnent rien. On comprend plus rien...

 

19.JPG

 

Plus moyen de descendre nous n'avons plus assez de corde pour fixer le bas, le refaire en grimpant serait trop long, (trop dur dans notre état de décrépitude avancé) alors on va tenter un one-push : bivouac et demain est un autre jour. 

 

20.jpg

 

Bivouac des pompiers : 

 

21.jpg

 

réveil à 5h du mat, il fait froid, un rafût d'enfer, une odeur et des bruits bizarres..flo qui prépare le petit déj??? c'est vrai que la longueur suivante à l'air appétissante mais flo abuse...sommeil...mais putain il fait quoi à courir partout la vire fait 2m. J'ouvre les yeux : Flo en slip avec un sac de hissage à la main en train de taper par-terre en faisant des bruits d'homme pré-historique, là je prend peur!!!

L'arbre à coté duquel il dormait s'est embrasé seul pendant notre sommeil, la vire fait 2m de large, le pin, bien sec est en plein milieu et brûle en plusieurs endroits, flo avec une scie de 20cm essaie de couper l'arbre (50cm de diamétre...) et y parvient, la souche roule, on jette de la terre dessus, OUF, c'est passé pas loin...on avait pourtant super bien éteint le feu.

22.jpg

 

c'est bon tu l'auras ta longueur affreux jojo...

 

23.jpg

 

 

pas facile avec un seul bras!!!

 

24.JPG

 

26.jpg

 

27.JPG

 

28.jpg

 

ça passe dans les trous.

 

29.JPG

 

30.JPG

 

31.jpg

 

32.jpg

 

Bouh!!!

 

33.JPG

 

34.JPG

 

35.JPG

 

 

Ouiiiiiiii le sommet!!!

 

36.JPG

 

hahahahahahahaha t'as pris cher hein floflo!!???

 

37.JPG

 

Allez la faire c'est trop classe.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tradannot - dans Corse nouvelles voies
commenter cet article

commentaires

tradannot 24/12/2013 17:45

salut, oui on a vu ça, ça semble chouette et pas cadeau!!
il faut du temps pour faire le tour de vos coins, une vie ne suffit pas. Déjà à Bavella on sait plus ou donner de la tête alors si on commence à aller ailleurs on s'en sort plus...
lionel

thierry 21/12/2013 12:50

bel effort, bravo, ça donne trop envie !... je prends u ticket pour une visite au printemps !
mais à propos, savez vous que la Corse verticale ne se résume pas qu'à Bavella et qu'il y a d'autres superbes faces à visiter ?
au même moment, on ouvrait un autre voyage qui j'espère verra des répétiteurs, voir ici :
http://www.wmaker.net/grimpeinfocorse/Le-chantier-une-nouvelle-voie-d-ampleur-au-Capu-d-Ortu_a931.html
a prestu