Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 16:56

Bon que ce soit clair, en ce moment nous ne croulons pas sous le travail alors on se proméne, sous-terre, sur terre, en Italie, Corse, un peu de montagne, pas de quoi se plaindre même si on le mérite bien aprés un été sous le signe de la frénésie.

Le nombre de nos escapades verticales est inversement proportionnel à l'organisation de celles-ci (cela signifie que c'est un beau bordel!!) mais Florent baghioni nous a rejoint alors plus nombreux forcement on est...plus ambitieux!!! 

Notre nouveau jeu c'est de partir à la journée n'importe ou mais à la journée.

Alors comme on a pas le temps, on fait pas de dépot de matos, on va pas voir le chemin c'est trop long, quand c'est du bon maquis qui pique on fait le sentier avec les sacs de hissage sur le dos, aprés une fois au pied de la face on choisit ou on attaque (ha oui parceque ca non plus on le fait pas avant parcequ'on a pas de photos...) , comme on sait pas trop on prend plein de coinceurs et pas trop de spits ni de goujons et un seul accu parceque c'est lourd (et parcequ'à chaque fois qu'on le prend on s'en sert pas, patatipatata...) 

Aprés, comme souvent la ligne la plus classe à ouvrir est la plus longue ben tant pis on attaque au plus joli mais comme le plus joli est aussi la ou c'est le plus dur et que comme la ou c'est le plus dur c'est le plus dur à protéger (oui parceque comme on fait du trad à Annot et qu'on fait chier tout le monde avec les spits, on peut pas en mettre trop sinon ca nous décrédibilise genre tu vois le truc ouai...) bon bref, on sort tard.

Si on avait  à manger et à boire et des fringues on pourrait dormir au sommet mais comme on a qu'une lampe pour 3, le mieux est encore de descendre vite parcequ'équiper des rappels de nuit c'est un peu chiant, comme de refaire les 3h de marche pour rentrer à la voiture...

Alors bien entendu le lendemain on est un peu fracassé alors on va faire une classique tranquille...

- "mais putain, juste un peu plus a droite, elle a été faite cette fistrouille??"

mais les journées de repos c'est chiant alors le lendemain......  on y va! 

 

L'impressionante sortie de "l'oeil du Maure"    

 IMGP0063 (3) - Copie

 

Nous avons ouvert 3 voies, la premiére c'est "les fils de la puta rossa" que nous avons repéré en faisant "mimi" la voie d'Antoine Barbier et Eric Biancarelli sur la punta rossa.

Nous voulions mettre un minimum de spit et avons donc suivi autant que possible les lignes de fissures en lorgnant sur le fantastique diédre vert fluo au centre de la face, une jolie trav nous a permis de le rejoindre, sacré coup de bol. La voie mérite vraiment d'etre répétée, elle est facile à protéger le rocher dément et super bien nettoyé hormis 2m dans la fin de l'avant derniére longueur. (topo à la suite)

 

départ de la deuxiéme longueur, tafoni bien raides 6b+

IMGP0008 (3)

 

 

Marie-line dans sortie de la longueur en 7b

20120925 134114

 

la fameuse trav vers le diédre, bien gazeux..

fils de la puta

photo d'éric (merci!!!)

 

 

Flo se gave dans Le diédre fluo : 7a à main/poing

20120925 163507 - Copie

 

La vague salvatrice, sinon, ce serait pas 7a!!

20120925 150757

 

L'avant derniére longuer bien pure 6c taquin.

20120925 181351

 

c'est raiiiide

IMGP0045 (2)

 

rasta en vacances à l'auberge

2

 

la traversée vers le diédre, 6c tout en équilibre rigolot

IMGP0033 (3)

 

la premiére longueur 6a+ de chauffe et de réglage pour le tirage du maudit sac de hissage...

IMGP0004 (3)

 

le petit "coup de cul" à donner à la fin du diédre

20120925 161038

 

L7 6C

IMGP0056

 

IMGP0044 (2)

 

 

le topo (les X en bleu sont les spit)

IMGP0006

 

20120925 152236

 

20120925 160810

 

les autres voies dans un suivant article...merci la corse!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tradannot - dans Corse nouvelles voies
commenter cet article

commentaires

thierry 30/06/2014 16:55

yep,
trop majeure cette voie !
je l'ai enfin parcourue il y a 2 jours et je confirme les impressions de loin.
à noter qu'elle a déjà du succès vu les commentaires dans le livre d'or, au moins 4 répétitions ce printemps.
Voilà juste 2 / 3 détails pour les répétiteurs à venir :
- la voie passe à l'ombre vers 12h30 donc cela peut s'envisager même l'été (avec une bonne suée lors de l'approche quand même, mais elle est en grande partie à l'ombre, prévoir 1h30)
- malheureusement, qui dit fissouille dit aussi humidité et même fin juin, on a trouvé le dièdre un peu humide
- coté matos, 2 jeux de camalots jusqu'au 4 suffisent amplement... d'ailleurs, on utilise les 2 jeux uniquement pour le 7a et le dernier 6c (le reste de la voie, un jeu suffit)
- par rapport au topo publié, il y a un spit de plus dans le 7b et surtout un spit au départ du 6c après le 7a
C'est une voie exceptionnelle, vraiment soutenue mais qui se protège bien et les longueurs les plus exigeante physiquement sont celles entièrement à protéger, le 7a et le dernier 6c, au pire, elles
passent en artif' facile.
Allez y donc !
Et merci aux ouvreurs !!!

BAGHIONI 22/05/2014 23:37

menteur j'en ai pris plein avec mon pentax pourrit ;-) mais c'est vrai que l'endroit est juste sublime!!!

tradannot 30/10/2012 16:33

Bonjour, oui je me souviens à l'auberge, il y avait étonnamment peu de grimpeurs a cette période.
Oui, la voie est super jolie, pour les photos, une grande partie est faite avec un samsung...oui un téléphone alors non on est pas des pros!!! juste que l'endroit est très joli.

lionel

sylvain 28/10/2012 21:28

Magnifique photos !...En plus la voie a l'air de toute beauté!
Je vous ai croisé à l'auberge du col au alentour du 30 octobre. La fameuse équipe de grimpeu(rs) et (euses).
C'était la bonne époque pour varappé en corse...
Encore bravo pour ces photos dignes de pro. Si ce n'est pas le cas.